"Mais il se trouve que le "choix" de l'homme va entraîner des conséquences inattendues, voire extravagantes ! La poussée cérébrale va générer un nouveau niveau de conscience et cette conscience-là, pour la première fois, va créer la culture, la culture technique (les outils ou les armes), mais aussi les facettes intellectuelle, spirituelle, symbolique, esthétique, éthique de cette culture qui, dans leur généreux développement, constitueront, au moins à terme, le propre de l'homme. Le changement des voix respiratoires va faire descendre le larynx, s'installer la caisse de résonance entre les cordes vocales et la bouche, tandis que le palais s'approfondit et que la symphyse (la partie antérieure de la mâchoire inférieure) s'amincit, libérant la langue et créant le langage articulé, la nouvelle respiration, facilitant la marche sur de longues distances et la course. En d'autres termes, c'est l'usage pirate d'une simple sélection naturelle destinée à inventer de nouvelles stratégies pour échapper aux prédateurs dans un paysage découvert, c'est l'usage tout aussi pirate du larynx, du pharynx, des régions gnathiques et de celles du cerveau qui les gére, et c'est l'apport en protéines animales à cet encéphale qui devient exigeant, qui vont démarquer l'homme, par hasard, de ses compagnons vertébrés."

pages 198 et 199.

Yves Coppens, Origines de l'Homme, origines d'un homme. Mémoires, 458 pages, février 2018, éditions Odile Jacob, 24,90€

Passionnant !

Yves Coppens est paléoanthropologue, c'est le découvreur de Lucy, australopithécus afarensis à Afar en Ethiopie, en 1974. Lucy n'est pas notre ancêtre direct, son fossile est daté d'environ 3,18 millions d'années ( datation avec le béryllium 10 - isotopes radioactifs), régime végétarien, pas de maîtrise du feu. La famille des hominidés se divise en deux sous familles : les homininés (préhumains et humains) et les paninés (préchimpanzés et chimpanzés).

 Lors de la découverte du squelette de Lucy, l'équipe écoutait à la radio la chanson des Beatles : Lucy in the Sky with Diamond (ou LSD pour les initiés!)

The Beatles - Lucy in the Sky with Diamonds