déjà en 1982 des identitaires revendiquaient de pouvoir exhiber leur différence :