19 mars 2016

Myriam Monsonego.

Le 19 mars 2012, Myriam Monsonego, 7 ans, a été tuée par un islamopithèque. Rattrapée, tirée par les cheveux pour être abattue à bout touchant. "Elle s'appelait Sarah, elle n'avait pas huit ans, sa vie c'était douceur, rêves et nuages blancs", quelques années plus tard la chanson de Goldman est toujours d'actualité. Les médias parlent beaucoup des barbares abrutis de leur superstition, beaucoup moins des victimes. Il est temps, maintenant, de parler de Myriam (et de toutes les autres victimes).